DCB/DBC Mobile beta
+

Nouvelles du DBC/DCB

Nouvelles biographies

Biographies mises à jour

Biographie du jour

MOSTOS – Volume XIV (1911-1920)

décédé le 19 novembre 1918 dans la réserve indienne Sucker Creek (Alberta)

La Confédération

Le gouvernement responsable

Sir John Alexander Macdonald

De la colonie de la Rivière-Rouge au Manitoba (1812–1870)

Sir Wilfrid Laurier

Sir George-Étienne Cartier

Sports et sportifs

Les fenians

Les femmes dans le DBC/DCB

Les conférences de Charlottetown et de Québec en 1864

Les textes introductifs du DBC/DCB

Les Acadiens

Module éducatif

La guerre de 1812

Les premiers ministres du Canada en temps de guerre

La Première Guerre mondiale

L’opposition dans le Canada-Est
Titre original :  Édifices du Parlement, Québec (entre 1850 et 1875)

Provenance : Lien


Même s’il croyait que la confédération et le concept de nouvelle nationalité politique au sein de l’éventuel dominion du Canada garantiraient la survie des Canadiens français, George-Étienne Cartier se heurta à une opposition, à la Chambre d’assemblée de la province du Canada, de la part de représentants du Canada-Est (Bas-Canada, Québec actuel) [V. L’opposition à la confédération]. Par exemple, en 1865, l’homme politique « rouge » Maurice Laframboise soutint :

[...] que l’autorité d’un gouvernement central et l’addition des provinces Maritimes seraient dangereuses pour « la religion », « la nationalité » et « les institutions du Bas-Canada », et que le plan de confédération correspond aux moyens évoqués dans le rapport de Durham [Lambton*] pour « anéantir la nationalité française en ce pays ».

 

Pour en apprendre davantage sur l’opposition à la confédération dans le Canada-Est, nous vous invitons à consulter les biographies suivantes.

◀◀  1 2 4 5 6 7 8  ▶▶